1shot coment

Publié le 22 Mars 2011

En regardant les peintures de monsieur QQ:
Comme dans un aqualand je déambule entre d'immenses vitres d'aquariums géants au travers desquelles évolue un monde à une autre échelle ou un autre plan. Pourtant il s'agit bien du nôtre d'où cette impression de déjà-vu émotionnel. Si l'on pouvait parler de chaman dans notre société aux cinq sens estropiés ou saturés, monsieur QQ en serait un. En m'arrêtant devant ses grands formats il m'emmène de l'autre côté d'un miroir. Il prolonge les deux dimensions de la peinture en une soupe perméable dans laquelle mes sens s'aiguisent; mon œil circule de zooms en zigzags, de soubresauts en circonvolutions. J'analyse je vois des choses mais n'y comprend rien. Où veut-il en venir avec son abstraction. Et puis tout se calme. Mon œil se relâche. Je ne voyais que la partie émergée de l'iceberg. Le hors champs est infini. Je suis de l'autre côté et je discerne de quoi il parle lors de ses élucubrations à propos d'ondes d'auras et de vibrations. Ces peintures sont pour moi de grands portraits d'où surgissent toutes ces "trucs" invisibles.
                                                                                                         • G. FUNET •


Rédigé par QQBlog2

Publié dans #Txt

Repost 0
Commenter cet article